SIGNES DE DOULEUR

 
par  Dre Éloïse Thibault

Plusieurs conditions peuvent se développer chez les chats et les chiens vieillissants qui peuvent causer de la douleur. Malheureusement nos animaux ne peuvent nous parler des maux qui les affectent. Par contre, en étant attentif à notre animal, il est possible de détecter des signes communiquant un inconfort.

 

 CHEZ LE CHAT

Un chat peut manifester de la douleur de multiples façons. En effet, sa démarche peut vous sembler moins fluide que dans son jeune temps et son niveau d’activité diminué.

Les sauts sur les meubles ou le rebord de la fenêtre ainsi que les montées et descentes des escaliers sembleront plus ardus ou la fréquence de celles-ci peut diminuer.

Il est aussi possible que son caractère soit modifié, c’est-à-dire que votre compagnon soit plus grognon, moins enclin à se faire caresser et manipuler ou plus réticent à côtoyer le ou les autres animaux du domicile.

De plus, il est bien connu que les félins passent une grande partie de leur temps à se toiletter et laisseront rarement leur pelage devenir sale. Un poil souillé et terne devrait donc nous faire suspecter une condition douloureuse.

Finalement, sa consommation de nourriture et d’eau peut être modifiée lors de douleur chronique.

 

CHEZ LE CHIEN

La manifestation de la douleur chez un chien est semblable à celle d’un chat avec quelques différences.

Chez un chien, des signes fréquemment observés sont une difficulté à passer d’une position couchée à debout, une démarche raide allant jusqu’à une boiterie et une intolérance à l’exercice.

Des différences dans son comportement peuvent être notées tel un niveau d’anxiété augmenté, une perte d’intérêt pour le jeu ainsi qu’un chien qui semble généralement moins heureux.

Un chien en douleur peut aussi pousser des petits gémissements ou grognements lors de certaines actions ou manipulations qui lui sont douloureuses.

 

Prenez rendez-vous au 450-671-7264 pour une consultation avec un de nos vétérinaires pour permettre d’identifier